ORGUES

BASILIQUE NOTRE-DAME

GENÈVE

ORGUES

Bref historique des orgues de la Basilique Notre-Dame

 

L’escalier en fonte menant à la tribune d’orgue se trouvant sous le clocher. Elégant, reprenant le motif des quadrilobes, il devrait avoir été dessiné par A. de Grigny et avoir été posé dès l’origine de la construction de l’édifice (1857).

La tribune et sa balustrade en pierre décorée des fameux quadrilobes que nous retrouvons si souvent à Notre-Dame. Il est fait mention de sa construction dans les années 1870, la balustrade de 1857 n’étant que provisoire.

La tribune est modifiée en 1992.

Premier orgue sans doute en 1859 : les archives ne mentionnent pas le nom de leur facteur, mais nous savons qu’un abbé de Notre-Dame l’abbé François Verschneider, qui avait rejoint l’abbé Gaspard Mermillod, était organiste de Notre-Dame de 1859 à 1867. Et nous savons aussi que le père et les frères de l’abbé Verschneider avaient construit plusieurs grands instruments ressemblant au nôtre. Ils pourraient donc être les facteurs de nos premières orgues.

Second orgue en 1871 : le premier étant déjà en fort mauvais état, il a fallu envisagé en 1870 une profonde intervention. Le spécialiste Antoine Herbuté fut chargé de cela par l’abbé Jean Lany, curé de la paroisse. Démontage complet, les 144 ressorts furent remplacés, les 2 soufflets et les 4 pompes furent réparés et les deux claviers confectionnés à neuf. Un nouveau buffet en bois de chêne vit le jour. A noter que ce dernier épousait magnifiquement la forme de la rosace du roi David jouant de la harpe, œuvre d’Auguste Lavergne posée en 1858.

Troisième orgue : en 1912, lors du retour en l’église après les longues années de privation il faut réparer, transformer et augmenter le nombre de jeux en ajoutant un troisième clavier. La maison Tschanun fit cela tout en conservant le buffet d’ Herbuté .

Quatrième orgue inauguré le 9 février 1930 : construit par la maison G.& A. Tschanun. Orgue payé en partie par une souscription auprès des paroissiens et en partie par le généreux donateur Alfred Longet. Quelques années plus tard, un humidificateur puis un électro-ventilateur sont installés.

Le cinquième orgue de Chézard-Saint-Martin 1992 : après le démontage total de l’instrument de Tschanun, la célèbre manufacture de Neuchâtel construit les orgues qui sont inaugurées les 28 et 29 mars 1992.

Une ventilation mécanique y est intégrée. Il faut aussi adapter les lieux en renforçant le plancher de la tribune, en supprimant trois éléments de la balustrade de pierre pour permettre l’aménagement du positif.

Ce grand orgue est composé de 41 jeux, trois claviers, un pédalier et a été équipé récemment d’un nouveau combinateur.

Réalisation : Anne R.-D

Sources :
Les archives de la paroisse Notre-Dame
L’étude historique et architecturale de la Basilique Notre-Dame de Genève par Catherine Courtiau août 2010
Le Guide de la série SHAS La Basilique Notre-Dame de Genève Catherine Courtiau 2013

Information générale :


Grand orgue en tribune au dessus de l'entrée principale.

Date de construction : 1991 - inauguré le 26 mars 1992.
Facteur : Manufacture d'orgues St Martin.
Harmonisation : Georges Lhôte.
Organiste titulaire : Jean-Christophe Orange.

Description du buffet :
Buffet principal : Deux tourelles en tiers-points de 5 tuyaux et une tourelle centrale en tiers-points de 7 tuyaux. Six plates faces géminées (tuyaux de la Montre).
Buffet positif : 3 tourelles en tiers-points de 5 tuyaux et deux plate-faces géminées (tuyaux du Prestant).
Buffet du pédalier : séparé, derrière le Grand Orgue.

Description de l'instrument :
Console en fenêtre.
Claviers à transmission mécanique de 56 notes - Pédalier parallèle concave de 30 notes.
Registre à transmission électrique.Tirant des registres : tournés, étiquettes en dessous.
41 jeux.